texte Call of Souls

texte terreiro



La Casa das Almas


Dans le cadre du Projet Call of Souls, un espace religieux (dans le sens religare, se relier) offre au public un endroit de ressourcement spirituel, un lieu dédié à la nourriture pour l'âme : c'est la Casa das Almas.

Au bout de 26 ans d'initiation dans la tradition afro-brésilienne Umbanda au Brésil, Philippe Lenaif a ouvert le 21 juillet 2021 son terreiro (lieu de culte), la Casa das Almas, avec l'appui de 6 médiums confirmés et initiés comme lui depuis de nombreuses années au Brésil.



La Casa das Almas,
c'est l'Action Sociale du Projet Call of Souls.
L'accès aux cérémonies giras
y est gratuit.


Ce que propose la Casa das Almas, en lien avec la vibration des Orixas protecteurs de la maison :

"L'élévation spirituelle par la
transformation psycho-émotionnelle
dans un cadre accueillant, bienveillant et
empreint de compassion."

   Philippe Lenaif


Plusieurs fois par mois, la Casa das Almas vous ouvre ses portes et vous invite à ses cérémonies dans la tradition afro-brésilienne Umbanda.






Umbanda - synchrétisme


Syncrétisme entre les traditions africaines amenées par les esclaves noirs, la religion chrétienne des occupants européens blancs et les rituels des Indiens des forêts brésiliennes, l’Umbanda est née sur fond de pratiques spirites développées par le Français Allan Kardec au début du XXème siècle.

L’Umbanda a emprunté aux Africains le culte des Orixás, les Divinités de la Nature (panthéon tel celui des Grecs ou des Romains de l’antiquité) avec leurs rites, aux rituels de guérison pajelança des Indiens le travail avec les Esprits et le culte de la Nature, et au catholicisme des Portugais les valeurs de Charité et de Fraternité. Le tout sur fond de réincarnation, de développement spirituel et d’évolution des âmes amené par le kardécisme.
L'Umbanda est reconnue comme religion officielle au Brésil.







La gira


adja Les cérémonies religieuses giras se caractérisent par de la danse, des percussions et des chants sacrés. Au cours de ces giras, les initiés appelés médiums entrent en transe (*) et incorporent une Entité qui utilise alors le corps et la voix du médium pour communiquer avec les personnes qui viennent la consulter. Par ses enseignements et les rituels qu’elle orchestre, l’Entité fait profiter le consultant de sa sagesse et lui apporte aide sociale et spirituelle.

La notion d’Entité est à comprendre dans ce contexte précis comme une Conscience Elevée qui ne s’est plus incarnée depuis longtemps, qui a atteint un haut niveau vibratoire, et qui se réinscrit momentanément dans la matière par le biais de l’incorporation, afin d'éclairer de sa Lumière notre réalité et nous faire bénéficier de sa Sagesse au nom d’Oxalá (vibration des grands maîtres tels Jésus-Christ, Bouddha,…). Les Entités ne viennent pas pour nous dire ce qui est vrai ou faux, bien ou mal, mais pour nous accompagner sur le chemin de développement de notre conscience spirituelle.
     (*) transe et incorporation dans ce cadre spécifique ont lieu au cours d'une danse structurée et ne présentent aucune manifestation de type cathartique - le médium accède juste à une autre état de conscience grâce à la rencontre avec son Entité.

adja

Les tambours atabaques sont joués par des percussionnistes appelés Ogãs. Ceux-ci sont initiés aux rythmes sacrés qui vont permettre d’accompagner toutes les phases de rituels, assurer la vibration et l’énergie nécessaire au travail de relation avec les Entités.









Programmation


Horaires :
  • Les giras ont lieu deux fois pas mois, le mercredi de 20h à 22h.
  • La gira commence à 20 heures et se termine au plus tard à 22 heures.
  • Accueil dès 19h30.

Adresse :
  • Menisberg 7, 1654 Beersel (Huizingen)

Divers:
  • Possibilité de boire un café ou un thé avec petite collation après.
  • Parking aisé devant la salle.



Accès à la page calendrier.






Médiumnité & incorporation


La médiumnité, selon le dictionnaire, c’est l’aptitude à être médium. Et un médium, c’est quelqu’un qui peut servir d’intermédiaire entre les hommes et les esprits. Cette aptitude peut se présenter sous diverses formes : clairvoyance, clairaudiance, intuition, prémonition, écriture automatique, …

La médiumnité, vue par l’Umbanda comme une faculté naturelle existant chez chaque être vivant de pouvoir communiquer avec le subtil, l’invisible, l’immatériel est développée sous sa forme dite d’incorporation. De manière simplifiée, incorporer une Entité, un Esprit, correspond à permettre dans le corps du pratiquant la fusion momentanée de deux consciences : celle du pratiquant et celle de l’Entité.

Il est important que l’incorporation se produise avec l’aval du médium, dans des lieux et des moments adéquats, et non de manière anarchique.
Tout le travail d’initiation médiumnique consiste ainsi à développer tant la qualité que la maîtrise de cette capacité. Cela passe par l’équilibre personnel global du médium et en particulier son équilibre psychologique.

Cet apprentissage à entrer en contact avec une Entité et l’incorporer se fait au cours des rituels, avec le soutien de l’énergie et de la vibration mises en jeu par les percussions, les chants, les danses, et le support du Corrente des Médiums. La sécurité de tous est assurée par un cadre et des éléments de ritualistique extrêmement stricts.

La capacité à incorporer s’acquiert par un développement lent et naturel, sans forcer, et non par le "il faut faire". Tout comme la réduction du niveau de vigilance inconsciente, cela relève d’un lâcher-prise et d’un abandon progressif qui s’oppose à toute forme de volonté. Chaque médium a ses Entités propres, en nombre fini, qu’il est habituellement seul à incorporer. Parmi elles, une vient à l’avant-plan et est dite de la famille des Caboclos. C’est la première que l’on apprend à incorporer au cours de ce qui est beaucoup plus à considérer comme une relation personnelle qui se cultive au fil du temps que d’un apprentissage d’une technique pure et dure. Viennent également, parmi d'autres types d'Entités, les Pretos Velhos qui partagent avec les Caboclos le symbole de l’Umbanda au Brésil.

Sur son chemin d’apprentissage, le médium passe d’abord par une phase où il est soumis à la vibration de l’Entité qui s’approche. Progressivement, la vibration se fait plus proche jusqu’à "entrer" réellement. Le médium passe alors de "vibré" par la présence de l’Entité à "incorporé" par celle-ci. Ensuite, tout le travail consiste à laisser s’effacer sa propre conscience pour que passe de plus en plus celle de l’Entité. Ce faisant, le médium permet la manifestation et l’expression de plus en plus pure de la Lumière de l’Entité qu’il incorpore momentanément pour se mettre au service de l’assistance qui vient la consulter.





Haut de page


Bouddha Call of Souls


Coregane asbl - Heid du Moulin,9 - 4122 Plainevaux
BCE 0871.274.982 - Tél +32 4 372 14 12 - info@coregane.org